top of page
  • Nathalie Pedicelli

Apprendre à dire "Non" - Une compétence qui change la vie

Inspiré de «Qui est dans votre pièce ?» Par Ivan Misner, Stewart Emery et Rick Sapio - Disponible pour achat via Amazon: Cliquez ICI.

Un trait positif qui accompagne le TDAH est la prédisposition à la gentillesse, à la générosité et à l'ouverture d'esprit face aux nouvelles expériences et aux nouvelles personnes.


Nous accueillons souvent toutes sortes de personnalités différentes dans notre cercle d’intimité - plus nous sommes, plus nous rions. Pas nécessairement. Les recherches démontrent que chaque personne qui entre dans notre vie laisse une marque. Nous sommes affectés à un niveau subconscient par notre cercle d’intimité, ce qui peut même parfois provoquer des changements dans notre personnalité. Alors, pourquoi ne pas être plus sélectif ?


Eh bien, les personnes atteintes du TDAH ont souvent de la difficulté à identifier leurs valeurs et leurs besoins. Demandez-vous quelles sont mes valeurs fondamentales ? Quels sont mes besoins ? Qu'est-ce qui me rapprochera de devenir la meilleure version de moi-même ? C'est le précurseur pour apprendre à dire NON.

Parfois, des gens viennent frapper à votre porte avec un motif caché ou une demande de faveur qui ne vous profite pas du tout. D'abord et avant tout, vous devez déterminer si elles alimenteront votre énergie et vous rapprocheront de vos objectifs, ou si elles épuiseront votre énergie et vous alourdiront. Concrètement, quel est le coût d'opportunité pour laisser entrer cette personne ? À quoi renoncerez-vous en vous occupant d'eux ? Soyez honnêtes avec vous-mêmes.

Maintenant que vous avez déterminé que cette personne ne fera qu'entraver votre croissance personnelle et le développement de votre caractère, voici quelques façons pratiques de dire NON sans trop blesser ces gens :

1. « Je ne suis pas la personne que vous cherchez pour faire ce travail. J'ai peur de vous décevoir. »

En disant cela, vous affirmez à la personne que vous lui souhaitez du succès et de la prospérité, mais vous ne feriez qu'entraver son projet en raison d'un manque de connaissances appropriées ou de capacité dans votre horaire à les accommoder.

2. Faites la différence entre une opportunité de croissance et une distraction.

Parfois, l'occasion peut vous intéresser, mais si elle ne correspond pas à vos valeurs ou ne vous aide pas dans votre mission, elle n'est qu'une distraction par rapport à votre but ultime. Ne vous laissez pas distraire. Cela sera particulièrement utile pour les personnes atteintes du TDAH qui ont tendance à accueillir les distractions et à les laisser s'accumuler jusqu'à ce qu'elles se rendent compte qu'elles n'ont pas fait de travail concret.

3. Référez-les à quelqu'un qui serait mieux placé pour faire la tâche.

Vous pouvez toujours faire plaisir aux gens sans leur offrir directement votre aide ou vos services. Au lieu de cela, mettez-les en contact avec quelqu'un qui a plus de connaissances et de ressources pour les aider. Vous n'avez pas à aider quelqu'un simplement parce que vous le pouvez.

4. Dites simplement « Je ne fais pas ça. ».

Cela pourrait être pour une multitude de raisons, mais cela n'exige pas d'explication. Dites simplement que vous ne faites pas le genre de faveurs qu'ils vous demandent, pour eux ou pour qui que ce soit d'autre. De cette façon, ils ne le prendront pas personnellement.

5. Évitez l'effet boule de neige.

Prenez soin de votre futur vous. Acceptez fréquemment d'aider les autres leur enseignera simplement que vous êtes toujours disponible pour leurs besoins. Cela peut créer une tendance à se faire demander de plus en plus de faveurs, « faire boule de neige » dans un problème beaucoup plus vaste dans lequel vous ne vouliez même pas être impliqué en premier lieu.

6. Proposez une solution alternative.

Si vous voulez continuer à construire une relation avec cette personne, dites : « Je ne peux pas faire ça, mais je peux faire ___________. » Proposez une solution de rechange qui est réaliste pour vous et qui ne vous détournera pas de vos objectifs. Cela vous permettra de plaire à la personne sans compromettre votre propre développement.

7. Ne soyez pas un disque rayé.

Restez sur vos déclarations. Si vous décidez de dire « non », ne dites pas « peut-être ». Ne laissez pas les gens vous forcer à dire oui, répétez s'il le faut. Soyez ferme, mais poli.

Tout cela pour dire : Mettez-vous d'abord en premier ! Apprendre à dire « non » est la compétence la plus précieuse pour les personnes atteintes du TDAH et les gens qui aiment faire plaisir. La mise en œuvre de ces stratégies dans votre vie vous permettra de mieux contrôler votre entourage et, par conséquent, de créer un état d'esprit qui facilitera votre croissance personnelle.



Vous voulez la version PDF ? Cliquez ci-dessous pour le téléchargement GRATUIT:

Learn How To Say No - FRENCH - FINAL LAYOUT
.pdf
Download PDF • 114KB

Si vous voulez prendre le contrôle de votre TDAH et trouver votre véritable vocation, visitez www.Metamorphoses.ca pour votre consultation GRATUITE de 30 minutes !

4 views0 comments

コメント


bottom of page